Le 3e pilier B : ce qu’il faut savoir !

Avec le 3e pilier B vous avez la possibilité d’épargner selon vos moyens et ceci sans aucune contrainte particulière en Suisse. Avec la prévoyance sociale suisse, les professionnels comme les particuliers ont le libre choix d’opter pour un 3e pilier. Mais, ce qui est souvent recommandé est celui du pilier 3A qui est non lié avec moins d’exigences que celui du pilier 3 A. Qu’est-ce qu’il comprendre du pilier 3B ? Et quels sont ses avantages ?

Le 3e pilier 3B : que faut-il retenir ?

En Suisse, la prévoyance sociale distingue 3 piliers pour faciliter les cotisations des particuliers et des professionnels. Le 1er pilier concerne l’assurance vieillesse et survivant et l’assurance invalidité. Il est obligatoire à tous les travailleurs suisses et même à ceux qui sont résidents. Le 2e pilier est une cotisation professionnelle puis le 3e pilier qui est une assurance individuelle existant sous deux formes : la forme 3A et le 3 B. Visitez ce site pour en savoir plus.
En effet, le pilier 3B est une cotisation libre. Contrairement au 3e pilier 3a qui est lié et soumis à des exigences particulières, le pilier 3B est plus libre. Il est entièrement libre et permet aux particuliers de cotiser selon leur rythme. Il vous permet d’effectuer votre cotisation en toute tranquillité pour préparer une retraite admirable et confortable.

Qui peut bénéficier des avantages du pilier 3B ?

La prévoyance 3e pilier 3B est libre à tous. Elle vous permet de cotiser votre argent selon vos avoir et selon votre cadence. Qu’il s’agisse des assurés souscrits aux AVS/AVI du 1er pilier ou encore sans-emploi vous ont la possibilité d’y accéder. Cette forme du pilier est ouverte à tout le monde que vous soyez de nationalité suisse ou un réside. Elle n’a aucune exigence et ne prend en compte aucune règle particulière liée à la race ou lié au statut.