Assurance automobile : quelles sont les garanties proposées ?

L’assurance automobile est indispensable si vous avez un véhicule. Il s’agit d’un dispositif qui couvre plusieurs dommages. Quelles sont alors les garanties que proposent les compagnies d’assurance ? Focus. 

Responsabilité civile

Encore appelée « assurance au tiers », la responsabilité civile est une assurance obligatoire lorsque vous disposez d’un véhicule. Elle couvre uniquement les dommages causés à une tierce personne (piéton, passager, autre conducteur, etc.). Pour d’autres informations, regardez ici. Néanmoins, sachez que ce dispositif ne couvre pas vos propres dommages matériels ou corporels. 

Garantie bris de glace

Cette couverture est l’une des options les plus utilisées par les assurées. Elle consiste à prendre en charge les coûts de changement ou de réparation d’une vitre endommagée sur une voiture. Ici, deux possibilités s’offrent à vous. D’une part, vous pouvez procéder à la réparation après avoir obtenu l’accord de votre assureur. L’avantage ici est que vous pouvez faire recours à n’importe quelle entreprise pour réparer votre véhicule. 

Ainsi, l’assurance se chargera de rembourser la société. D’autre part, l’assurance peut contacter une de ses entreprises partenaires qui va se charger de réparer le dommage. Dans un tel cas, vous aurez juste à payer la franchise à l’entreprise en charge. Néanmoins, sachez que la garantie bris de glace peut être étendue aux rétroviseurs extérieurs, aux vitres latérales ainsi qu’aux options de phares. 

Garantie catastrophe naturelle et technologique

Il est important que votre véhicule soit assuré aux catastrophes naturelles et technologiques. La première option couvre les tremblements de terre, l’inondation, tornade, séisme, avalanche, sécheresse, etc. 

Quant aux catastrophes technologiques, elle couvre le transport des matières dangereuses, le stockage souterrain de produits dangereux, etc. Quel que soit le cas, la compagnie d’assurances s’occupe de la réparation des dommages subis. Néanmoins, ceux-ci doivent faire l’objet d’un arrêté interministériel au journal officiel avant que l’assurance ne puisse vous indemniser.