A la découverte des maladies qui attaquent les tomates

Les plants de tomates sont vulnérables à plusieurs agents pathogènes ravageurs. Hormis le mildiou qui représente l’infection la plus connue, il existe plusieurs autres dizaines qui attaquent les tomates. Il est donc important que vous identifiiez ces maladies afin de prendre les dispositions nécessaires pour protéger vos tomates contre ces infections. Quels sont les types de maladies auxquelles les plants de tomates sont sujets ? Découvrez la réponse à cette question dans les lignes à suivre.

Top des maladies qui agressent les plants de tomates

Quand on parle d’attaque de plants de tomate dans les jardins de potager, on pense souvent à plusieurs formes de pathogènes. Les plants de tomates sont attaqués par diverses catégories de maladies dont les champignons, les viroïdes, les plantes parasites, les nématodes, les bactéries et phytoplasmes, les virus, etc. Quelle maladie sur les tomates retrouvez-vous dans votre jardin ? En effet, il existe beaucoup de maladies et champignons qui noircissent les plants de tomates en provoquant des taches blanches, des taches grises. Il y en a d’autres qui attaquent directement les plants de tomates par le sol et les empêchent de bien se développer normalement.

Les types d’agression des plants de tomates par les champions

Il existe deux types d’attaques qu’effectuent les champions. Il s’agit des champions aériens et des champignons vasculaires. Les champions aériens font des attaques qui entrainent la pourriture noire des fruits. Ils provoquent aussi de l’allternaria linariae encore appelé alternariose. D’autres types d’attaques qu’on observe sont les moisissures grises, les moisissures saprophytes, les chancres, etc.

Les types d’agression des plants de tomates par les bactéries et phytoplasme

Ces types d’agressions prennent en compte aussi les pourritures bactériennes et le chancre bactérien. Ils agissent sur la moelle noire, entraînant aussi la moucheture, le flétrissement bactérien. On retrouve également la gale bactérienne, les pourritures déliquescentes des fruits, etc.